« Mamie, tu nous fait des crêpes pour le petit déjeuner ?
– Des Moufletas ?
– Non ! Celles avec les trous ! »

Enfin, mais enfin, je suis arrivée à faire des Baghrir, les crêpes aux milles trous. Un délice du Maghreb à la semoule que je n’arrive même pas à prononcer : brrraiéééhèèèrrrre.

J’ai testé, je ne sais pas… mille recettes : celles avec de la farine, ou des œufs, ou les deux. Celles avec de la semoule à gâteau, ou fine ou très fine (de différentes marques). Avec de la levure chimique, ou sans. Avec de la levure de boulanger en sachet, ou au rayon frais. Celles avec le mixeur ou avec le fouet à main. Et tout ça, donne beaucoup de possibilités hein !

Parfois il y avait 3 trous, ou parfois pas du tout. Parfois elles ne cuisaient pas ou mettaient 10 min à cuire. Parfois je devais les faire cuire des 2 côtés (ce qui n’est pas le but) ou même pire jeter le bol de pâte entier. Mon principal problème c’est la levure qui forme un espèce de chewing-gum dans la pâte (trop de levure ?).

J’ai même demandé à des marocaines : « Mais c’est trop facile, tu prends un peu de ça et de ça, paf pouf crack et tu as tes crêpes ». Mouai.

Bon assez parlé, voici ma recette de crêpes :

RECETTE (pour environ 15 petites crêpes)
250g (colonne farine du verre doseur) de semoule « fine » (Regia)
250g (colonne farine du verre doseur) de semoule fine à pâtisserie (Panzani)
1 sachet de levure chimique
1/3 d’un cube de levure de boulangerie (cube Hirondelle)
1/2 litre d’eau tiède + 20cl d’eau tiède
1 cuillère à café de sel
Faire fondre la levure de boulanger dans l’eau tiède.
Mélanger dans un saladier les semoules, le sel et la levure chimique. Puis ajouter petit à petit l’eau avec la levure. Au début pétrir avec une cuillère en bois ou à la main. Jusqu’à ce que le mélange soit assez liquide pour utiliser un fouet, bien travailler la pâte. 
Puis mettre la pâte dans un robot. Je n’ai pas utiliser le mixeur qui fait de la bouillie, ni le fouet électrique où la levure se coince, mais les lames en plastiques pour mélanger les préparations. Environ 5 minutes, en y ajoutant en 2/3 fois les 20cl d’eau tièdes.
Laissez reposer la pâte 1 heure, elle doit gonfler légèrement. Si vous voyez la surface se recouvrir de petites bulles et crépiter comme du Rice Krispies dans du lait, c’est bon signe.
Faire chauffer une poêle. Mélanger la pâte et la rediluer avec un peu d’eau (10/15cl). Elle doit être fluide mais assez épaisse.
Ma pâte n’est pas parfaite, parce qu’à ce stade, la levure se coince encore dans le fouet en créant toujours et encore cette boule chewing-gum. Peut-être que je mets trop de levure. Mais j’ai tellement peur de changer ma recette qui pour une fois a fonctionné… Alors je retire la boule du bol et n’en parlons plus.
La pâte se verse à la louche dans la poêle et s’étale toute seule. On peut l’aider en secouant légèrement la poêle. Mais ne pas toucher le dessus de la crêpe avec un ustensile, ce qui empêcherait la formation des trous. 
Faire cuire environ 1 min d’un seul côté les crêpes.
Et déguster : chaudes avec du beurre demi-sel et du miel…
Et quand deux cultures se rencontrent, ça donne : baghrir à la confiture, et même au Nutella !