maison_jim_thompson_bangkok8maison_jim_thompson_bangkok7Lors de notre dernier jour à Bangkok, nous avons dormi dans une guesthouse par hasard juste à côté de la maison de Jim Thomson. Je ne sais pas si nous l’aurions visitée sinon. Et ça aurait été bien dommage. En effet, cette visite culturelle s’est révélée être ma préférée de mes 2 séjours en Thaïlande.

La visite est enveloppée de mystère car Jim T., ancien espion de l’OSS pendant la seconde guerre mondiale a mystérieusement disparu lors d’une balade en Malaisie dans les années 60. À l’heure actuelle sa disparition n’a jamais été élucidée.

Jim Thompson était un américain tombé amoureux de l’Asie et particulièrement de la Thaïlande après une mission dans ce coin du monde. Il a fait fortune grâce à l’exportation de la soie qu’il a réussi à relancer. Sa maison est donc construite au bord d’un klong (rivière) qui lui permettait d’acheminer sa production.

maison_jim_thompson_bangkok2maison_jim_thompson_bangkok3maison_jim_thompson_bangkok5En réalité, il ne s’agit pas d’une maison mais de 6 maisons. Parce qu’avant de devenir espion, Jim Thompson était architecte. Il a donc fait démonter plusieurs anciennes maisons de différentes régions de Thaïlande (certaines datant du XVIIème siècle), puis transporter par bateaux sur les klongs, pour les reconstruire à l’identique dans un jardin luxuriant. À l’identique ? Pas tout à fait car il les a rassemblées entre elles par de petites pièces et a aménagé certains endroits à l’occidentale mais tout en conservant la beauté des bâtiments.

Amateur d’art asiatique, Jim Thompson a regroupé dans sa maison de nombreuses pièces anciennes. Des objets curieux, de nombreuses céramiques chinoises et thaïlandaises, des Bouddhas et des lions de pierre, des meubles… Je pense à ce labyrinthe en bois peint sur plusieurs étages. Un jouet destiné aux enfants où l’on regardait circuler une souris à l’intérieur. Et ces pots de chambres pour petit garçon et aussi pour petite fille en forme d’animaux. Ou encore cette série de vaisselle ayant appartenue à la famille royale.

Un condensé du raffinement asiatique rassemblé dans un lieu. Même si la maison est devenue un musée, nombreux objets sont restés tel que l’architecte les avait disposés. On se rend compte alors quelle passion pour l’Asie a pu l’animer pour créer ce lieu incroyable.

maison_jim_thompson_bangkok1La visite se fait avec un guide en français. Nous avons appris plein de choses. C’était particulièrement intéressant. Par exemple, pourquoi les seuils des maisons et surtout ceux des temples sont très hauts. Mais oui, nous avons franchi de nombreux seuils du genre dans les temples sans vraiment savoir pourquoi. Je vous donne la réponse. Vous serez moins bête que nous si vous allez en visiter à votre tour. En fait, des seuils hauts s’enjambent. Ainsi vous regardez vos pieds pour ne pas trébucher et tomber. Vous rentrez donc dans le temple, la tête courbée, face à Bouddha en signe de respect.

maison_jim_thompson_bangkok6Je n’ai pas pu prendre de photos à l’intérieur (sauf une depuis la fenêtre). Ce n’est pas plus mal pour laisser la surprise. Je vous recommande cette visite même avec un enfant, ce n’est pas trop long et vraiment intriguant. Le soir même, nous nous sommes remémorés toute la visite : objets, anecdotes, la vie de Jim Thompson. Une belle histoire du soir.

3€20 l’entrée avec la visite guidée. Gratuit pour les kids.