Le quartier historique Santa Cruz, pour ses petites ruelles colorées et ses patios cachés

Quelques jours tous les deux à Séville pour voir le soleil, se détendre un peu, aller voir Romane la plus olé olé des expatriés et se laisser vivre au rythme andalou. Voici de bonnes adresses à ne surtout pas manquer si vous passez dans le coin.

POUR VISITER :

 Alcazar

Comme beaucoup de villes andalouses, Séville est marquée par le style mauresque, héritage de l’invasion des arabes au VII et VIIIème siècles. 2 monuments principaux témoignent de ce passé : le somptueux Alcazar et ses jardins (en photo) et la cathédrale de Séville qui a pour clocher un ancien minaret de la mosquée, appelé la Giralda. Elle se visite et on y monte à pied pour avoir une vue remarquable sur Séville et son quartier historique. Cette cathédrale est aussi célèbre pour abriter les restes de Christophe Colomb. Pour déjeuner dans ce coin, il faut s’arrêter calle Santa Maria la Blanca, numéro 36, à côté du jardin de Murillo, pour manger du poisson frit, servi dans des cônes en papier.

POUR SE DÉTENDRE :

À ne surtout pas louper, les bains arabes de Séville. Ils sont magiques, entrée 25€, serviettes fournies. Calle Aire, pas loin non plus de la cathédrale et de l’Alcazar. Ces anciens bains arabes sont dans une magnifique maison avec patio, ils comprennent des bains chauds, Hamman, grand jacuzzi et bain d’eau salé. Le cadre est juste génial, en couple c’est parfait. 

LAS SETAS POUR LA VUE :

POUR CHINER :

Calle Feria, à côté de la Almeda de Hecules, le jeudi matin. Dans la même rue, il y a un très joli marché d’alimentation couvert.

POUR DINER :

Pas très typique puisqu’il s’agit d’un restaurant péruvien, mais vraiment délicieux. Si je devais retenir une seule adresse pour diner, sans hésiter c’est celle ci : Nikkei rue Calatrava, juste à côté de la Almeda. On y sert des tapas modernes. La cuisine est un mélange de saveurs péruviennes et japonaises. Mélange qui vient d’une grande vague d’immigration de japonais au Pérou il y a une centaine d’année. Le cadre est très sympa, c’est bien servi et vraiment pas cher. Il faut gouter leurs spécialités : les ceviches, poissons crus, cuits dans le lait de tigre (sorte de sauce au citron) et les sushis chauds au magrets de canards, champignons, oeufs de cailles.

Pour finir la soirée, le bar Piola, pour leurs excellents Mojito à 3€. Sur la place de la Almeda, un endroit très animé toute la journée avec de nombreuses terrasses. Nous y prenions aussi nos petits dej au soleil : Café, jus d’orange pressé et tostadas de jambons, fromage, tomate ou confiture, chocolat pour moins de 5€ par personne. Le pied.