guide_thailande1 guide_thailande2 guide_thailande3 guide_thailande4

Pendant que notre voyage est encore tout frais dans notre tête, je voulais vous proposer un petit guide du voyageur. Partager avec vous des petites réflexions, astuces et prolonger aussi un peu notre voyage en y repensant.

En Thaïlande… C’est parti !

1- En Thaïlande, on quitte souvent ses chaussures : pour entrer dans un temple, dans certains musées, hôtels, restaurants, même dans des boutiques. Le deuxième jour en Thaïlande, tu mets des tongs.

2- En Thaïlande, on n’utilise pas de papier toilette mais une douchette. Le deuxième jour en Thaïlande, tu emportes dans ton sac un paquet de mouchoirs.

3- En Thaïlande, pour dire bonjour, on dit « sawatdi kah » si on est une femme et « sawatdi khap » si on est un homme.

4- En Thaïlande, les gens adorent nos petites têtes blondes et les sollicitent souvent pour un sourire, un geste de la main. Le deuxième jour en Thaïlande, tu apprends à ton enfant son premier mot d’Anglais : Hello ! Faute d’arriver à lui faire dire Sawatdi Khap et Good Morning !

5- En Thaïlande, dans les lieux touristiques et la plupart des restaurants et boutiques, on parle anglais.

6- En Thaïlande, les taxis et les tuk-tuks ne comprennent pas très bien l’anglais. Le deuxième jour en Thaïlande, tu prends une carte de visite de ton hôtel écrite en Thaï.

7- En Thaïlande, 1000 bath = 25 €. Tu n’auras jamais eu autant de billets de 1000 dans ta poche.

8- En Thaïlande, tu peux négocier les prix. « 200 bath ? Non mais c’est trop cher ! Allez 150 ». Tu ne seras jamais autant satisfait pour avoir négocié 50c qu’en Thaïlande.

9- En Thaïlande, tu viens aussi pour le soleil. Le deuxième jour en Thaïlande, tu recherches l’ombre.

10- En Thaïlande, on enjambe les seuils très hauts des temples, on ne marche jamais dessus. Voir la petite histoire ici.

11- En Thaïlande, le roi est modeste, tu trouveras des portraits de lui et sa famille en affichage géant dans tous les coins de Bangkok, avec dorures et compagnie. De très bon goût tout ça.

12- En Thaïlande, tu rencontres de nombreux lady boys complètement intégrés dans la société à des postes tout à fait banals. Parfois même des collégiens qui assument du verni ou du mascara. Une grande leçon de tolérance dont on pourrait bien parfois prendre exemple.

13- En Thaïlande, le métro est impeccable, climatisé et surveillé par un agent à chaque arrêt. Il est interdit de manger et de boire dans les voitures, et à chaque terminus un agent de nettoyage le contrôle. On se met en rang pour monter à l’intérieur. La première fois, on se sent bête avec ses habitudes de parisien. Une grande leçon de respect et de civisme dont on pourrait bien parfois prendre exemple.

14- En Thaïlande, les thaïs doublent dans les virages, conduisent vites, sont dangereux et ne respectent pas beaucoup les piétons. Le deuxième jour en Thaïlande, tu prends le métro.

15- En Thaïlande, sur les Iles, il n’y a pas de taxis traditionnels. Tu montes à l’arrière d’un pick up, parfois à même le plancher ou sur un banc si tu as de la chance.

14- En Thaïlande, tu le sais, tu n’as pas besoin de beaucoup de vêtements. Le dernier jour en Thaïlande, tu te rends compte que tu n’as pas déplié la moitié. Un jean et un sweat pour les soirées fraîches ? Non mais quelle idée ! #nechargepastavalise

15- En Thaïlande, tu emportes un spray anti-moustique en 3 exemplaires, une bombe pour les vêtements, des bracelets à la citronnelle et un stick dans ta poche. Le dernier jour en Thaïlande, tu te rends compte que tu n’en as pas utilisé 1/5ème et que les moustiques des côtes thaïlandaises valent ceux de nos côtes françaises, ni plus ni moins. #bullshit #nechargepastavalise

16- En Thaïlande, tu n’emportes jamais assez de crème solaire.

17- En Thaïlande, dans n’importe quel petit hôtel ou lingerie, tu peux faire laver ton linge pour environ 1€/kilo. Le dernier jour en Thaïlande, tu ne rentres pas chez toi avec du linge sale. #nechargepastavalise

Voilà vous serez prévenu !

Merci d’avoir suivi notre périple ici ou sur Instagram. J’ai adoré garder un lien avec vous depuis l’autre bout du monde. J’espère vous avoir fait un peu voyagé et vous avoir donné envie de découvrir ce pays.

Pour nous, des souvenirs en photo, et des mots gardés ici. Sans compter tout ce que nous avons dans la tête et notre dossier photos perso énorme. On ira y piocher sans modération quand on aura besoin d’un peu de soleil.