00frere 01frere04frere 05frere02frere 06frere03frere

Sa soeur… il en rêvait. Malgré tous mes efforts pour essayer de l’aider à se faire à l’idée qu’il pouvait avoir un petit frère, il n’en démordait pas. Il voulait une soeur. Et il faisait bien d’espérer !

C’était sa récompense d’avoir été si patient. Avant d’accoucher, j’ai passé 3 jours à l’hôpital. Après une visite de contrôle le lundi, la sage femme m’a annoncé que je ne repartais plus à cause d’une petite fissure de la poche des eaux. Je venais de déposer Anatole à l’école, c’était un peu précipité, pas eu le temps d’un dernier bisou, de quelques explications (et ma valise qui n’était pas prête…). Et pour lui ça a été long. « Alors le bébé est né ? ». Et non toujours pas. Il m’a avoué qu’il avait pleuré « dans sa tête » quand il a su que je ne rentrais pas à la maison avec le bébé.

Quand Ellie est née, il a appris avant d’aller à l’école qu’il avait une soeur. Il a dit qu’il le savait déjà parce qu’il lui avait parlé à travers mon ventre. Bref qu’on ne lui apprenait rien. Mon seul regret, ne pas avoir pu lui annoncer moi même (merci la chambre double à la maternité qui t’empêche de passer tranquillement tes appels).

Et puis le soir il y a eu la rencontre. Il avait fabriqué un petit livre en classe qu’il lui a lu. Et il l’a trouvée vraiment trop mignonne bien sûr. Non mais cette journée !

Heureusement j’ai pu sortir de la maternité 2 jours après grâce au PRADO (un accompagnement à domicile personnalisé après l’accouchement). Ce programme est proposé surtout aux mamans qui ont déjà des enfants. Il permet de rentrer plus tôt à la maison. En contre partie, on reçoit la visite d’une sage femme à domicile 2 fois dans les jours qui suivent le retour à la maison.

Tous, nous avions hâte de nous retrouver. Anatole lui a fait visiter la maison, la chambre qu’ils allaient partager. Et il avait hâte aussi d’être lundi pour présenter sa soeur à ses copains. Non mais cette fierté, il fallait le voir. À Roméo, en montrant sa petite soeur, il a dit : « Pas mal hein ! ». Ah les gosses !

Il me dit : « Maman, va te préparer, si elle pleure, je lui donne son biberon » d’un air très sérieux.

Et il lui dit : « Alors mon bébé chéri ? » avec une voix cucul.

Pour le moment, c’est tout neuf, tout beau, pourvu que ça dure. Même si je le vois bien, il n’avait pas en tête tout ce qu’impliquait d’avoir une petite soeur. Le plus possible, je continue de passer du temps rien qu’avec lui. Et depuis mon retour de la maternité, tous les soirs, on reprend où nous avions arrêté la lecture d’Harry Potter.

Une soeur !!!

 

En photo, notre balade de ce week-end à Montmartre, et Ellie en poussette Xplory Stokke