Oui c’est bon, il est bien de retour. Je n’ai pas retrouvé mon petit garçon qui marche, mais un petit garçon qui court ! Il était surexcité le premier soir, virait dans tous les sens, trépignait en éclatant de rire pour un rien, et a eu du mal à s’endormir. Il faisait plaisir à voir.

Et puis je l’ai trouvé moins chouineur, plus indépendant, avec de jolis couleurs sur le visage et les mains (l’air de la campagne), des cheveux dans les yeux et + 2 dents. Finalement, elle a fait du bien à tout le monde cette petite séparation.