OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Khao Sok est une destination pour les petits aventuriers. C’est un grand parc national protégé, en grande partie recouverte de jungle, et qui se situe au centre de cette longue bande de terre qui constitue le sud de la Thailande.

Pour nous, c’était une pause idéale entre le golf de la Thaïlande à l’est et la côte ouest et la mer d’Andaman.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avons programmé une journée d’excursion sur le lac de Chiao Lan depuis notre guesthouse. 1h30 de bateau sur le lac à serpenter ces énormes piques rocheux (caractéristiques de la région) qui sortent comme d’énormes molaires de l’eau. Les arbres y sont accrochés comme des singes. C’est impressionnant, on se sent tout petit en passant à coté. Anatole les a comparés au nid de dragons dans le dessin animé de Dreamworks. C’est tout à fait ça.

La journée était un peu nuageuse, mais il a fait très chaud. Nous avons eu la chance d’avoir quelques éclaircies. Le lac prend alors une couleur vert émeraude splendide.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Puis nous avons fait un arrêt dans un restaurant flottant pour déjeuner. Les poissons devant être habitués à y être nourris s’y pressent en masse. On a la possibilité de s’y baigner.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avons de nouveau pris le bateau pour nous enfoncer dans la jungle. Un nouvel arrêt pour un trek de 3/4h. Le guide nous a montré de drôles d’insectes, une espèce de bambou urticante à ne pas toucher. On a traversé des petits cours d’eau, grimpé sur des racines. Et puis avec Anatole nous avons attendu le groupe au bord d’une petite cascade. Nous avons loupé la traversée d’une grotte immergée, des centaines de chauves souris et des grosses araignées. Mais la fin du circuit était trop difficile pour les enfants.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous sommes rentrés ensuite dans notre cabane dans les arbres. Nous avons dormi 2 nuits au Nature Resort. C’était génial. On peut dire que nous étions au plus proche de la nature. Première recommandation : ne pas laisser les fenêtres ouvertes la nuit pour les singes qui viennent chiper ce qu’ils trouvent. Pas de fenêtres, mais juste des volets en bois qui laissent entrer les petits lézards. On barricadait tout la nuit, même la porte de la salle de bain qui donnait directement sur la nature. C’était un peu l’aventure, nombreux bruits d’animaux difficiles à identifier la nuit. Parfois tellement proche qu’on les aurait crus dans la chambre. Une adresse pas tellement pour les trouillards. (Environ 35€ la nuit).

Nous avons eu un petit visiteur nocturne aussi, une sorte de rongeur sûrement, qui nous a déposé les 2 matins son chapelet de crottes sur le sol de la salle de bain. Ce qui a bien sûr beaucoup amusé Anatole.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour le premier réveil, nous avons eu la chance d’observer par les interstices de la cabane, un singe curieux venu se poser sur notre terrasse. Il est venu glisser ses doigts sous la porte. On l’a entendu grimper sur le toit et on l’a retrouvé un instant sur la fenêtre de la salle de bain avant de disparaître. Le coquin est revenu la journée quand nous n’étions pas là, dérouler le papier toilette, renverser les gels douches et croquer le dentifrice d’Anatole. Une fois encore Anatole était ravi.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

image

Une riviere passe juste à côté de l’hôtel et les singes viennent s’y baigner. Nous les avons surtout vu jouer dans les arbres pendant que nous prenions le petit déjeuner.

Bref on a bien aimé cette petite halte nature avant de repartir vers la côte.