p9163022

Pour mon premier enfant, j’avais déjà été touchée par ce syndrome, celui de la tornade blanche.

Les symptômes se manifestent quelque temps avant l’arrivée d’un bébé. C’est l’entrée dans le 9ème mois de grossesse qui semble en être le déclencheur. Là, tu décides que ta maison a besoin d’être entièrement retournée et complètement désinfectée, nettoyée, lustrée et rangée. Ça devient une obsession, il en dépend ton bien être mental. Tu ne te poseras pas avec un livre, les jambes surélevées avec ton gros ventre tant que le ménage n’aura pas été fait de fond en comble.

Tu en deviens impossible à vivre et très exichiante : et oui parce qu’en plus, dans ton état, tu as besoin d’aide pour monter sur l’escabeau et faire la poussière du lustre. Et comme ton mari sait que ce n’est pas le moment de te contredire, il s’y met du mieux qu’il peut. Tu trouves aussi que ça ne va pas assez vite. Tu auras fini une chambre qu’il faudra déjà refaire la salle de bain… Et oui, il faut voir la vérité en face, à 8 mois de grossesse passés, on n’est pas aussi souple pour serpiller et se faufiler sous le canapé.

Et tu as envie que ça dure en plus : plus que jamais les chaussures c’est dans l’entrée. « Tu vas quand même pas te passer la tondeuse dans la salle de bain ? Tiens je te paye le barbier ». « Les mains sur les murs ! ». « Non plus de diner entre copains à la maison, oui on a qu’à dire qu’on est devenu sauvages, ou qu’on a chopé une maladie contagieuse ou les 2 « . « Euh pardon, la petite voiture là, je ne me rappelle plus que sa place est au milieu du couloir ».  » Tu peux me déplacer le frigo stp ? ».

Mais c’est comme ça, tu ne partiras à la maternité, même dilaté à 9, que si tout est en ordre sans un verre sale dans l’évier.

Bon moi je suis en plein dedans, ça fait à peu prêt 2 semaines que ça dure. Je me suis retrouvée à vider les placards, faire un énorme tri, faire des petites annonces sur Le Bon Coin pour me débarrasser de ce qui nous encombrait. Les murs ont été aspirés, lessivés. On a bougé tous les meubles, décongelé le frigo, jeté, donné. Enfin mis des plantes dans les pots qui traînaient depuis 6 mois. Repeint quelques murs. Chaque recoin a été nettoyé. Les couettes sont passées à la laverie. Qu’est ce qu’on aurait pu oublier ? Peut-être le placard du tableau électrique. Tiens, je fais ça cet après midi !

Il paraît que lorsqu’on est prêt, le bébé le sent et arrive. Ou que de s’être remuée comme ça, déclenche le travail… Dans tous les cas, pour mon premier, 2 jours après, j’accouchais.

Bon je suis presque prête, il faut maintenant que je m’attaque sérieusement aux valises de maternités et là, je m’assiérai avec un bon livre ! Tu me laisses encore 1 bonne journée mon bébé, après ne tarde pas trop, on t’attend !

* En photo, notre chambre échangée avec celle d’Anatole, plus petite mais on s’y est fait. Reste plus qu’un peu de déco à installer.