L’invitation disait « Pour tous ceux et toutes celles que les parents n’ont pas invité pour Pâques, …, venez fêter Pâques entre amis, cette famille que l’on choisit !« . 

Hier nous avons été au très sélect dej de Pâques de François-Marie. Le trait d’union est une référence à François-Marie Arouet plus connu sous son pseudo Caramail : Voltaire. D’ailleurs, François et Marie n’ont pas de télé en face de leur canapé, mais une bibliothèque remplie sur tout le mur. Classe !

Et en plus d’être des érudits dans le domaine de la littérature (n’ayons pas peur des mots), ce sont des chineurs avertis qui n’hésitent pas à se lever à l’aube et se taper 1 à 2 heures de transport pour aller lever des trophées de cerf, de bouc et du vieux papier. Classe !

Je n’ai pas pu résister à l’envie de vous faire visiter leur appart, plein de vieilleries. Chez François-Marie, on mange dans de la vaisselle à fleurs, on s’assoit sur du formica, et on écoute des 45 tours de Cloclo, Marie Myriam et autres gagnants de l’Eurovision des années 70. Classe !

Et pour la petite histoire, c’est pour me faire pardonner d’avoir montré à François les cornes de boucs sur un vide grenier (qu’il a achetées au grand dam de Marie), que j’ai offert à Marie le magnifique canevas de son idole (pour de vrai) : Claude François. Elle pouvait bien sûr le jeter sans risquer de me vexer. Mais non, il s’est retrouvé au dessus du coin vinyls. Classe !

Mais la classe suprême, c’est quand Marie a apporté sur la table son rainbow cake, et que la première part a été servie. Trop bon en plus d’être beau, comme le reste du déjeuner… Merci les amis.