thailande1 thailande2

En fait on se rethaï. Nous étions déjà partis en Thaïlande il y a quelques années tous les 2. J’avais d’ailleurs fait la même blague à l’époque. Un de mes plus beaux voyages et des souvenirs ramenés en vrac.

J’avais retenu de la Thaïlande que c’était un pays facile : pour dormir, se déplacer, se faire comprendre. Et quel dépaysement : les marchés , les vendeurs de fruits, les temples, les lady-boys, les plages et les îles. Depuis que nous sommes revenus, je rêve d’y retourner.

Cette fois-ci nous voyagerons à 3. Alors pour un premier grand voyage en famille, je me sentais plus à l’aise pour faire un pays que nous connaissions déjà un peu. Avec Anatole, nous prévoyons déjà moins de visites, moins de routes sur place. Et ça, franchement ça aurait été une torture pour moi si nous n’avions pas déjà bien crapahuté lors de notre premier séjour.

Anatole rêve de prendre l’avion évidemment. Moi je redoute les 12 heures de vol et les 6 heures d’escale. Je me dis qu’avec un enfant de 5 ans, sans les contraintes de siestes, de couches, de repas, il est temps de tester.

Bon, il n’y aura pas ici de billet : comment préparer son voyage avec un enfant, quoi mettre dans sa valise quand on part avec un enfant ou autre guide pratique du voyage en famille. Parce que je n’ai simplement rien préparé du tout pour ce voyage. Ah si, aujourd’hui j’ai acheté à peu près toutes les lotions pour moustiques que j’ai pu trouver à cause du virus Zika. Mais il y a deux semaines, je n’avais même pas ma première nuit à Bangkok de réservée ni de valise. On avisera selon les rencontres, notre ressenti. Je veux pouvoir bouger d’endroit sans contraintes de réservation si nous le voulons.

Dans 2 toutes petites semaines, nous y serons. J’ai hâte de retrouver Bangkok et de voir Anatole dans ce pays. Lui qui n’a connu pratiquement que Paris. Tout va être nouveau pour lui. Je trouve cette idée géniale, quelle chance de découvrir une nouvelle culture sans préjugés.

Et je termine par « un bon mot » d’Anatole quand je lui ai dit que je devais me trouver une robe pour partir :  » Tu vas t’acheter une robe froide ? » . En opposition à des vêtements chauds. Trop mignon.