01housse_cactus 02housse_cactus 04housse_cactus

Que ma valise pour la maternité ne soit pas prête, ne m’inquiète pas tellement pour le moment.

Mais que je me réveille en plein nuit avec des contractions sans savoir où emmener Anatole me travaille un peu plus. Et même si ça se passe en pleine journée ? Qui le récupérerait à l’école ? Je lui ai promis que dans tous les cas, il y aurait quelqu’un, qu’au pire il irait au centre.

En vrai, malgré cette promesse, c’est encore un peu flou. J’ai beau essayé de remplir un calendrier, toutes les cases ne sont pas pleines. J’ai encore quelques sueurs froides selon les créneaux horaires.

Plusieurs personnes de mon entourage se sont proposées. Le problème, c’est que je ne peux pas compter sur la même personne selon le moment ou le jour. Quoi ? Les gens ont une vie ? Bref toute une organisation et un calendrier à tenir à jour selon les vacances, les week-ends, la nuit, le jour, semaine paire et impaire. Un vrai casse tête.

Les derniers préparatifs quoi !

Avec un peu de chance, le bébé arrivera entre lundi et vendredi, 9h- 16h sauf le mercredi. Scénario idéal.

J’avais envie de faire un cadeau spécial à Anatole pour l’occasion. Je cherchais un petit sac de couchage dans lequel il pourrait se réveiller dans la maison qui l’accueillerait, histoire de ne pas être complètement dépaysé si on devait le balloter pendant la nuit. Et puis je suis tombée sur cette housse de couette cactus chez Monop. Au moins, je pouvais lui installer tout de suite. Il pourrait en profiter un peu plus. Plus qu’à l’enrouler dedans le jour j, enfin la nuit n.

Elle vient compléter la déco de la nouvelle chambre des enfants.

En photo : nouveau tapis Lorena Canal. Du blanc dans une chambre d’enfant certes ! Mais qui passe à la machine. Eh oui ! Petite table tripode chinée ce week-end. Coussins (anciennes collections) et housse de couette Monoprix, doudou serpent Oeuf NYC.

J’essaye de vous en montrer bientôt plus. Mais pour le moment, je tourne encore les meubles, et tout n’est pas encore en place.