Dur de faire un choix de modèle de canapé. Nous voulions un canapé d’angle un brin vintage pour aller avec le reste du mobilier. J’avais vu et testé le modèle Togo de Ligne Roset, édité depuis les années 70. Mais neuf, c’était même pas en rêve (« j’ai dis Jacques : c’est le canapé ou la caravane »). Et d’occaz, le prix restait trop élevé, ou trop défoncé, ou tissus à motifs immondes , ou trop loin… Je renonce rarement, voir jamais à un meuble ou objet qui me plait. Je squatte Leboncoin jusqu’à trouver l’annonce qui me convienne. Et finalement je suis tombée sur cet ensemble de chauffeuses : il y a pile le nombre qu’il faut, un angle, le tout rentre dans la place prévue, prix dans budget, bon état pour son age (modèle de 77, design 1969), et on adore son design de Tito Agnoli pour Arflex. Alors voilà, on a craqué et pas de regrets. J’aime : la petite taille des modules (moins larges de 20 cm qu’un Togo), le gros tissus strié et qu’ils soient bas. Du coup l’ensemble ne surcharge pas la pièce malgré sa longueur. Et il est aussi très confortable.

Astuce nettoyage pour canapé d’occaz : frotter entièrement le canapé avec un chiffon imbibé d’Eau Écarlate (1 à 2 bouteilles) pour le désinfecter et le nettoyer, après l’avoir entièrement passé à la brosse de l’aspirateur. Pour les taches de gras, un peu d’essence F sur la tache (à appliquer avec un chiffon). Bien aérer la pièces pour les 2 produits.

à gauche le modèle Togo pour lequel on a fait notre deuil – à droite un modèle repéré sur Le boncoin
dans le même style, qu’on aimait bien, mais du beige avec un enfant en bas age… pas l’idéal.

Sinon, j’ai enfin trouvé la table basse qu’il nous manque. Elle vient aussi du Boncoin. Elle ne devrait pas tarder à arriver. À suivre…