Menu
à faire avec les kids / blog trotter

La Dordogne, la vie de château

Le dernier billet sur notre séjour en Dordogne. Après avoir suivi Cro-Magnon, nous sommes revenus à notre époque ou presque pour les visites insolites de 2 châteaux et la visite d’un magnifique cloître du XVème siècle.

LE CHÂTEAU DE BOURDEILLES

bourdeilles6bourdeilles0 bourdeilles1 bourdeilles2 bourdeilles3 bourdeilles4 bourdeilles5 bourdeilles7 bourdeilles8

Impressionnant et insolite, nous sommes arrivés un peu avant que la nuit ne tombe pour assister à une visite nocturne et théâtralisé du château de Bourdeilles.

Nous avons suivi le guide, lanternes à la main, à travers la partie du Moyen Age et celle Renaissance. On lève la lanterne plus haut, on distingue, on s’approche pour mieux voir, les ombres bougent sur les statues qui prennent une autre dimension.

Mais ce que nous avons adoré, c’est les interventions de la troupe de théâtre qui joue le rôle des fantômes du château. Ils nous font revivre des scènes importantes de l’histoire du château à travers différentes époques. Cris dans la nuit, pas qui résonnent au plafond, la visite était mouvementée. Attention les froussards !

 

LE CHÂTEAU DES MILANDES

chateau_milande1 chateau_milandes1 chateau_milandes3 chateau_milandes4 chateau_milandes5 chateau_milandes6 chateau_milandes7 chateau_milandes8 chateau_milandes9

La deuxième visite de château insolite était le Château des Milandes. Josephine Baker y a vécu une grande partie de sa vie. Et l’intérieur du château abrite une grande collection de costumes (dont la célèbre ceinture de bananes), de lettres et objets personnels de l’artiste. La visite lui est spécialement dédiée. On rentre dans son intimité par le passage dans ses salles de bain dorées et grandioses qui dénotent complètement avec le reste du château. Et par des photos personnelles d’elle, simple, comme on la connaît peu, entourée de ses 11 enfants adoptés. *les photos de l’intérieur n’étaient pas autorisées.

L’extérieur nous a beaucoup plus également. Et surtout aux enfants, car ils ont assistés à un spectacle de rapaces, du minuscule hiboux au lourd aigle d’Amérique. Et ont pu rentrer dans la volière des perruches multicolores.

 

LE CLOÎTRE DE CADOUIN

cloitre_de_cadouin1 cloitre_de_cadouin2 cloitre_de_cadouin3 cloitre_de_cadouin4 cloitre_de_cadouin5 cloitre_de_cadouin6 cloitre_de_cadouin7 cloitre_de_cadouin8 cloitre_de_cadouin9

Une de nos plus belles visites : le Cloître de Cadouin lumineux et paisible. On ne s’attend pas à découvrir un si bel endroit juste à côté de l’église romane beaucoup plus austère. La visite est rapide, parfaite pour les enfants, le temps de faire le tour du Cloître, de s’assoir sur la pierre chaude et d’écouter le silence avant de repartir en vadrouille. Il parait que l’auberge de jeunesse offre une très belle vue sur le Cloître, il suffit juste de demander. Malheureusement elle était fermée ce jour là.

 

Voilà je crois que je vous ai tout raconté sur ce séjour dans le Périgord. Bon on se demande bien par quoi on commencera lors de nos prochains séjour en Dordogne. Nous avons adoré cette région. Il y a tellement à faire. Vous connaissez ? Quels sites vous nous recommanderiez ?

About Author

Paris, maman, chineuse, graphiste, blogueuse, DIY, famille.

4 Comments

  • Chou.and.co
    2 octobre 2018 at 22 h 21 min

    De biens jolis reportages sur la Dordogne ! Une fois qu’on l’a découverte, on ne la quitte plus… Jeune étudiante bordelaise, on m’a envoyée travailler au fond du Périgord il y a 18 ans (oh my god !) et j’y habite encore en savourant tous les ans un peu plus la chance qui m’a été donnée 🙂 J’ai choisi de vivre à Périgueux quand même, la douce vie citadine m’étant nécessaire !
    Alors Périgueux et ses petites rues un samedi matin, jour de marché : y acheter de quoi grignoter et aller s’en régaler avec un petit verre au Saint Silain, sur la place St Silain.
    La grotte de Rouffignac, son petit train dans l’obscurité et découvrir ses vraies peintures rupestre. Géniale de 5 à … 105 ans !
    Les Milandes, un de mes châteaux préférés mais aussi Beynac et Castelnaud, incontournables… et éternels ennemis ! Et continuer à quelques kilomètres avec une belles balades dans les jardins de Marqueyssac, suivi d’une glace à la Roque-Gageac.
    S’il fait très chaud ou trop de pluie, la grotte de Tourtoirac ! Impressionnante…
    Brantôme et ses canaux pour faire du canoé sur la Dronne, bien moins peuplée que la Dordogne et tellement charmante !
    Et tant d’autres encore….

    Reply
    • Anneso_lesmoustachoux
      3 octobre 2018 at 6 h 11 min

      Olala c’est génial! Merci d’avoir pris le temps de nous donner tes endroits préférés . Nous avons hâte d’y retourner.

      Reply
    • Anneso_lesmoustachoux
      3 octobre 2018 at 6 h 13 min

      Et Rouffignac, ce sont les vraies peintures pas de reproductions? Je pensais que Lascaux avait servi de leçons et qu’on ne montrait plus nulle part de vraies peintures pour ne pas qu’elles S’abîment.

      Reply
      • Chou.and.co
        4 octobre 2018 at 20 h 56 min

        A Rouffignac, ce sont effectivement de vraies peintures rupestres datant de 12000 ou 13000 ans qu’on peut découvrir ! En fait, la grotte est restée dans l’ombre de Lascaux puisqu’à quelques kms seulement et moins grandiose, même si elle est très riche en représentations. Les choix d’exploitation qui ont été fait dans les années 50 et la gestion privée d’une seule famille aide à la préservation : des kms de galeries qui permettent une bonne ventilation, des visites à heures fixes, seulement une partie de l’année, dans un petit train pour « contenir » le public (mais génial avec les enfants !) et permettre de voyager dans le noir (oui, oui, ça aussi génial avec les petits), le projecteur n’étant allumé qu’à des moments bien précis, lors des explications du guide. J’y suis allée très souvent avec mes élèves de GS/CP, un succès à chaque fois 😉

        Reply

Leave a Reply