Menu
blog trotter / PENDERIE / petit look

La moda infantil

À Seville, il faut voir comment les parents habillent leurs enfants. Il ne s’agit pas vraiment de la population aisée, c’est juste que les espagnols adorent promener les petits comme de vrais poupons. Des tenues qu’on sort pour le week-end, les mariages, les fêtes religieuses, pour aller la messe, sortir en famille. Bref n’importe quelle occasion est bonne pour se faire beau. Les frères et sœurs sont assortis : la robe pour une petite fille et le short dans le même tissu pour le petit garçon. Et pour une fois, les garçons ne sont pas en reste. Pour eux, les espagnols osent les boutons, la dentelle. Et fille ou garçon, avec n’importe quelle culotte courte ou sandales, portent les chaussettes en haut des mollets. Les nourrissons portent tous des béguins assortis à leur barboteuse. Alors oui c’est très classique, très rétro, mais j’adore. En France, tu habilles ton enfant comme ça et on pense que tu l’as déguisé ou que tu descends de Philippe Le Bel. Alors qu’en Espagne, c’est normal. D’ailleurs il y en a pour toutes les bourses. Les boutiques sont vraiment abordables. On y demande encore des conseils ou un modèle devant un comptoir. Les vendeuses cherchent dans des rangées de boites en carton derrière elles, la bonne taille de chaussettes ou la bonne couleur. C’est tout le charme de ces vieilles boutiques. On se croirait un peu chez Ollivander (houx et plume de phénix !). 

Même les accessoires sont superbes ! Toutes les poussettes sont habillées de tissus pastels assortis aux sacs à langer. J’ai même vu plusieurs modèles de landaus « à l’ancienne ». Et les chaussures, parlons en! Pourquoi est-ce si compliqué en France de trouver des chaussures pour enfants fines, en cuir, uni ? Alors oui, un ou deux modèles ça se trouve. Et encore, surtout pour les filles. Mais à quel prix ?  À Séville, la paire de chaussures en cuir était en moyenne à 35€. Et il y a du choix !

Les adresses :
Catedral Pibe fondée en 1946, pour les chaussures (en photo) 110 rue Luis Montoto.
Pour les vêtements toutes les boutiques sont assez proches : autour de la Iglésia del Savador, rue Cordoba, ect…

About Author

Paris, maman, chineuse, graphiste, blogueuse, DIY, famille.

11 Comments

  • poulettemagique
    10 mai 2013 at 8 h 30 min

    J’ai l’impression de revoir les albums de famille de mes parents, ici on est quasiment tous d’origine espagnole et la frontière à est 30 mn de chez moi, rien que pour les habits tu me donnes envie d’aller y faire un tour..

    Reply
    • Les Moustachoux
      12 mai 2013 at 15 h 48 min

      chanceuse ! je vais te demander de me faire des courses 🙂

      Reply
  • Elodie
    10 mai 2013 at 8 h 50 min

    Oh j’adore!

    Reply
  • bambi
    10 mai 2013 at 8 h 54 min

    c’est super joli
    j’aime beaucoup, en effet pour les chaussures ca vaut le coup, moi je galere à en trouver pour César

    Reply
    • Les Moustachoux
      12 mai 2013 at 15 h 48 min

      Ne m’en parle pas, c’est l’horreur les chaussures. Ou tellement cher, pas de demie mesure…

      Reply
  • wonder
    10 mai 2013 at 13 h 34 min

    j’habite à Barcelone et c’est le contraire, je n’en peux plus du pastel!! je rêve de couleur!! heureusement à barcelone, il y a plus de choix mais ce n’est pas evident de trouver…à bons prix!!
    🙂

    Reply
    • Les Moustachoux
      12 mai 2013 at 15 h 47 min

      Ah c’est drôle. Je me demandais si dans le reste de l’Espagne et à Barcelone particulièrement, c’était la même chose.

      Reply
  • Ci-san
    10 mai 2013 at 22 h 35 min

    Oh mais c’est magnifique tout ça!

    Reply
  • paps
    12 mai 2013 at 8 h 06 min

    j’ai l’impression de retrouver l’Espagne des années 80.

    Reply
  • julia
    12 mai 2013 at 20 h 54 min

    j’adoreeee !!!! on dirait des poupons ! trop chou

    Reply
  • jolis biais
    12 mai 2013 at 21 h 50 min

    rhooo il faut que j’y aille à tous prix!!!

    Reply

Répondre à julia Cancel Reply