OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous passons ce soir, notre dernière soirée à Ko Phangan. Il s’agit d’une île juste au nord de Ko Samui dans le golf de la Thaïlande.

Depuis Bangkok, nous avons pris le train couchette. Rien de très confort, mais au moins nous avons pu nous allonger et les draps et couvertures sont sortis de sacs scellés. Pas d’espace privé, vers 21h, les sièges se transforment en lit et des couchettes sont dépliées en hauteur. Tout le monde à la queue leu leu dans le wagon, on tire son rideau pour un peu d’intimité. Nombreux arrêts toute la nuit, autant vous dire que j’ai pris Anatole avec moi.

Pour réserver c’est très facile, de nombreuses petites agences autour de Khao San Road proposent des voyages pas chers, incluant train (ou bus), le transfert jusqu’au bateau puis la traversée.

Quand nous sommes arrivés vers 12h sur l’île, c’était la récompense. Les routes sillonnent le paysage montagneux qui laisse entrevoir en contre bas la mer turquoise.

image

Nous séjournons dans le nord de l’île. Dans une baie qui s’appelle Chaloaklam. Quelques bungalows sur le front de mer et un village de pêcheurs. Pas de grands complexes hôteliers, ambiance calme et familiale. 2 montagnes recouvertes de jungle, délimitent de part et d’autre l’entrée de la baie. De nombreuses petites barques colorées parsèment le lagon. Une mer calme avec peu de profondeur et des cocotiers qui font de l’ombre sur l’eau permettent une baignade idéale pour les petits. C’est magnifique.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La pension familiale où nous nous sommes arrêtés est le Wattana Resort. Nous avons un bungalow face  à la mer. Une cahute simple sans prétention mais dans un cadre incroyable. Beaucoup de français y passent leurs vacances. Anatole s’y ait fait beaucoup de copains. Les enfants vivent leur vie en slip de bain. Ambiance camps de vacances très sympa.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Et lorsque qu’une énorme averse arrive, c’est la fête. Attention aux chutes de noix de coco.

Le soir, peu d’animations mais plusieurs restaurants de poissons dans le village. Au premiers abord ils sont vides. Mais en réalité, tous ont une petite porte au fond qui donne sur des terrasses qui surplombent la mer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Avec Anatole, nous passons du temps à dessiner et peindre sous le grand abri de la pension ouvert sur la mer et le jardin. Nous y prenons aussi tous nos repas. Guillaume part sur le lagon faire du snorkeling. Tout y est paisible comparé à Bangkok.

Notre grande déception : la plage en arc de cercle n’est pas entrenue d’un bout à l’autre. Certains coins, où les pêcheurs laissent leurs nasses, les extrémités sont sales. On ne comprend pas comment on peut laisser cette belle nature souillée.  Ce n’est pourtant pas grand chose, juste des débris chariés par la mer, mais les hôtels ne semblent pas comprendre qu’ils appartiennent à un tout…

Départ ensuite pour Khao Sok. Normalement nous dormirons dans un arbre.