Pour commencer, nous avons été au Champ de Mars voir tourner les petits chevaux de bois. Pas ceux aux pieds de la tour Eiffel, pas ceux qui se laissent monter par tous ces gros touristes. Non, il faut aller un peu plus loin pour admirer ce petit carrousel, au calme, un peu à l’écart.

Ce manège a été construit à la fin du XIXème. Il fonctionne grâce à une crémaillère à main. Une fois actionnée, elle fait tourner le toit où sont fixés les chevaux. Les enfants munis de bâton doivent récolter des anneaux ou courir la bague (l’ancêtre de la queue du Mickey en quelques sortes).

Mon tout petit trop petit, lui, il est reparti avec un ballon direction le Marais.

En premier lieu pour regarder ses parents manger des falafels dans un parc. Et accessoirement, pour s’esclaffer en voyant les autres enfants se ramasser la binette. Il est comme ça Anatole, sans pitié.

Mais surtout pour aller au petit salon du vintage de l’espace des Blancs Manteaux :

Plein de fripes pour adultes, une petite chaise Gascoin revisitée façon manga, des meubles stylés, des tasses Mobil en veux-tu en voilà, mais surtout, ce petit manteau bleu. Créé par Tigre, avec des tissus rétro. Je vous invite à aller voir son blog. Ou si vous passez à Rouen, à entrer dans cet endroit et venir me raconter si vous avez participé aux ateliers d’arts plastiques, loué la machine à coudre ou encore, emprunté un livre.