la_roche_posay13la_roche_posay4 la_roche_posay7 la_roche_posay9la_roche_posay2la_roche_posay10la_roche_posay12

La Roche Posay, le temps d’un week-end.

Nous étions invitées entre mamans par les thermes de la Roche Posay afin de découvrir la cure thermale et les solutions pour soigner l’eczéma chez les enfants. Beaucoup d’enfants souffrent de cette maladie de peau. Anatole en a eu bébé dans les plis des bras et c’est parti tout seul comme dans de nombreux cas. Mais chez certains enfants, les crises peuvent être très importantes et très handicapantes à cause des démangeaisons. Peut-être connaissez vous cela à la maison.

J’ai appris durant ce week-end beaucoup de choses. Les thermes de la Roche Posay possèdent une vraie structure adaptée aux enfants : petites baignoires à bulles (pour ramollir les peaux abimées), douches filiformes (jets à pression réglable appliqués par les dermatologues pour décoller les peaux abimées), brumisateurs pour le corps et le visage (pour hydrater la peau grâce à une application en fines gouttelettes), et les mamans peuvent se mettre en maillot pour faire les soins avec leurs petits. Première idée fausse balayée : les cures thermales ne sont pas faites uniquement pour les personnes âgées. Il s’agit réellement d’un service à part dans les thermes. Tout est fait pour hydrater un maximum la peau avec cette eau thermale particulière, extraite directement des sources de la Roche Posay. Elle est riche en sélénium : un minéral qui a des bienfaits cicatrisants et apaisants.

Les enfants peuvent assister à des ateliers éducatifs en groupe pour lutter contre l’eczéma à la maison. Des ateliers que j’ai trouvé particulièrement intéressants. En fait l’éducatrice, sous forme de jeux, les aide à avoir les bons gestes. Comment se crémer par exemple : toujours remonter vers le coeur. Utiliser le froid, l’air peut soulager les démangeaisons (et autres petites idées pour éviter de se gratter). Comment parler à ses copains de sa maladie pour ne pas être rejeté du groupe, et aussi pour rencontrer d’autres enfants atteints de la même maladie de peau, pour voir qu’ils ne sont pas seuls.

Les parents aussi peuvent assister à des ateliers pour recevoir des tips : par exemple même si les bains à la maison sont à éviter, remplir un bain très chaud et le faire refroidir ensuite permet au clore qui assèche la peau de s’éliminer en partie avec la vapeur, prendre des douches tièdes, mettre la crème au frigo pour un effet rafraichissant sur les démangeaisons. Ou encore pour apaiser les tensions : donner des alternatives à l’enfant pour soulager ses démangeaisons plutôt que de lui répéter d’arrêter de se gratter (comme poser une poche de gel mise au préalable dans le frigo, mettre sa crème, éventer la zone de démangeaison…).

Deuxième constat : il s’agit réellement d’une structure médicale, avec médecins, dermatologues, protocoles etc… On y vient soigner et soulager sa peau dans des cures de 3 semaines. D’ailleurs, même si cette méthode de soin est peu connue et peu prescrite par les médecins traitants pour soigner l’eczéma, elle est en grande partie prise en charge par la Sécurité Sociale. Elle ne guérit pas complètement mais soulage l’enfant et espace les crises entre 6 mois et 1 an, et surtout c’est une alternative concrète aux médicaments. Les dermatologues  préconisent 1 cure par an pendant 3 ans pour faire disparaître totalement la maladie (dans la plupart des cas).

J’ai essayé de retranscrire dans ce billet les informations qui m’ont paru intéressantes pendant ce week-end. Mais vous trouverez plus d’informations sur leur site : www.thermes-larocheposay.fr.