Menu
CRÉATIONS / DIY

DIY une cuisine de poupée en bois

Cette année, Eve m’a proposé de participer à un calendrier de l’avent participatif. Tous les jours, une nouvelle personne propose, une idée, une recette, un diy sur un thème commun : un Noël plus responsable. Pour le 15ème jour de ce mois de décembre, c’est moi qui m’y colle.

J’ai cherché longtemps ce que je pourrais apporter à ce calendrier. Un DIY c’était une évidence. J’aimais beaucoup l’idée de proposer un cadeau home made à retrouver au pied du sapin. Et si on fabriquait un jouet ?

Je me suis inspirée des jouets cuisines en tôle des années 60. Mais en version 2020 avec du bois, des couleurs naturelles et un brin minimaliste.

Voici le pas à pas si vous voulez vous inspirer.

LE MATÉRIEL DE BASE

Il vous faudra des boites en bois : boite de dominos, mikados, coffret divers… n’importe quelle boite avec un couvercle coulissant pour le meuble du haut. Une plus grande boite pour le meuble du bas. J’ai trouvé ce petit meuble à tiroirs chez Cultura, mais vous pouvez le remplacer par un coffret de vin 1 bouteille par exemple.

Du contre plaqué de 0,5mm. Les magasins de bricolage proposent souvent de nombreuses chutes à petits prix. Pour moins de 3€ j’avais mes deux petits planches, découpes comprises et pile à la taille de mes boites.

Et autres petites planches pour les détails.

J’ai utilisé beaucoup de petites choses que j’avais dans les tiroirs, facilement remplaçables. L’idée est d’utiliser au maximum ce qu’on a déjà.

LES MURS

Le mur du fond est un carré. Un côté, doit mesurer la taille de votre grande boîte.

Le mur du coté n’est pas forcément nécessaire, mais il renforce l’ensemble. Et permet de bien fixer l’étagère si vous décidez d’en mettre une. Il doit mesurer le coté de votre grande boite + 0,5cm pour bien croiser le mur du fond.

N’hésitez pas à les faire découper dans un magasin de bricolage à vos mesures, ce n’est pas très cher et vous n’aurez plus qu’à les assembler.

ÉTAPE 1 : Tracer les emplacements des meubles

Sur le recto de vos planches, positionnez les meubles et tracer les. Faites la même chose en miroir sur le verso. Cela vous aidera pour poser vos clous.

ÉTAPE 2 : Peindre les murs

Amusez-vous à peindre les murs. Vous pouvez utiliser du Masking Tape pour avoir une ligne bien nette. Pourquoi ne pas poser du papier peint sinon ? J’ai laissé une partie en bois pour la crédence.

ÉTAPE 3 : Poser le robinet

Matériel : perles en bois ou autre… petits clous, une rondelle, un grand gond à vis (vis en angle droit)

Clouez les perles pour créer des boutons du robinet. Bien mesurer avant où sera l’évier pour tomber en face. Coupez à la pince coupante au dos les pointes qui dépassent.

Pré percez à la perceuse la planche entre les deux perles. Coller la rondelle avec de la colle à bois. Vissez le gond à vis tête en bas pour faire le robinet. Sciez avec une petite lame de scie à métaux la vis qui dépasse au dos.

ÉTAPE 3 : L’étagère

C’est peut-être le plus délicat pour moi. Mais si, utiliser une scie circulaire ne vous fait pas peur ou que vous avez un bon bricolo à la maison. Alors rien de plus simple ! Découpez dans du contre plaqué de 0,5mm une bande de 3cm de large et de la longueur de votre mur du fond. Voir plus bas pour l’assemblage.

LE MEUBLE DU BAS

ÉTAPE 1 : L’évier

Matériel : une petite boite de conserve. Choisissez une boite évasée vers le bas pour bloquer l’évier une fois installé.

Mesurez le diamètre de votre boite de conserve (et pas le contour large de l’ouverture) et reproduisez-le sur le dessus de la grande boite en bois avec un compas. Nous avons percé plusieurs trous les uns à cotés des autres pour faire sauter le plus gros morceau. Puis nous avons ajusté avec une petite lame de scie à métaux et un peu de ponçage.

ÉTAPE 2 : Le four

Matériel : de la peinture noire, des perles ou boutons ou des vis pour faire les boutons du four, crampillon (clou double), de la colle à bois.

Gardez un seul des tiroirs pour le four. Avec du Masking Tape, marquez l’emplacement de la « vitre » du four, et peindre en noir à l’intérieur. J’ai arrondi au pinceau les coins. J’ai utilisé des perles en bois pour les boutons que j’ai juste collés.

Vous pouvez clouer le crampillon sous les boutons en guise de porte torchon.

ÉTAPE 3 : Les rideaux

Matériel : Des chutes de tissu, un tote bag à sacrifier…, de la ficelle, des minis crochets piton (dans les rayons de loisir créatif avec les perles).

Mesurez l’emplacement des rideaux et couper des bandes de tissus deux fois plus large pour avoir un joli rendu. Faites des ourlets sur les côtés et en bas. Sur le haut, pliez le tissu avant de l’ourler pour y passer la ficelle.

Vissez les crochets à la main, et y attacher la ficelle avec les rideaux. Astuce : enfoncez un peu le crochet dans le bois et passez une aiguille dans la boucle du crochet pour faire levier et vous aider à visser.

LE MEUBLE DU HAUT

ÉTAPE 1 : peindre les portes

Peignez le couvercle de la boite en faisant une séparation au centre avec du Masking Tape pour donner l’impression de deux portes.

ÉTAPE 2 : poser les boutons de portes

Matériel : perles en bois ou autre… et petits clous.

Clouez les perles pour créer des boutons de portes. Coupez à la pince coupante au dos les pointes qui dépassent.

LE PEGBOARD, LA PLANCHE À TROUS

Matériel : chutes de planche (contre plaqué, cagette, balsa…) et une brochette en bois

Sur une petite planche en bois, dessinez un quadrillage et percez à chaque coin à la perceuse. Ma planche fait 12x10x0,5cm et mon quadrillage 1,5cm.

Coupez dans la brochette en bois des petits tronçons de 2,5cm environ à emboiter dans les trous.

Coupez des petites étagères. L’idéal est d’utiliser un bois léger facile à couper au cutter. Il ne vous reste plus qu’à les poser sur les bâtons.

L’ASSEMBLAGE

De manière générale, commencez toujours par les pièces les moins épaisses : le Pegboard, l’étagère longue, le meuble haut puis le meuble bas.

Collez à la colle à bois puis renforcez par derrière avec des petits clous chaque élément. Astuce : ne collez pas tout en même temps. Assemblez un à un chaque élément avec la colle et les clous avant de passer au suivant. Sinon vous serez gênés pour les clouer.

Pour les assemblages fins sur la tranche (comme l’étagère longue), pré percez la planche qui sert de mur, avec des clous tout le long. Retirez les clous. Collez l’étagère sur la tranche en la calant avec un meuble par exemple, le temps qu’elle sèche. Puis clouez par derrière en utilisant les trous visibles. Idem pour assembler les deux murs entre eux.

LES ACCESSOIRES

Amusez-vous ! Avec de la pâte auto durcissante, on peut faire de la vaisselle, des ustensiles, un porte savon.

Coupez un vrai petit morceau de savon.

Crochetez un petit carré avec une boucle sur un coin, pour faire une manique. Et raccourcissez un goupillon pour paille pour en faire un mini.

Coupez des petits rectangles de bois et percez-les en haut pour faire des planches à découper.

Découpez une petite chute de tissu pour faire un torchon. Merci Natha pour tes petits tissus!

Peignez un petit tableau, ou imprimez une illustration.

Tranchez des petites branches pour faire les feux.

La petite cocotte le bol et le vase en bois viennent de chez Wool and Cream.

La mini balayette vient de chez Redecker, une jolie marque allemande spécialisée dans la brosserie. Trouvée chez Coutume.

Vous pouvez trouver les bocaux en mercerie ou rayons loisirs créatifs.

Et voilà, j’ai hâte que les enfants la découvrent à Noël. Je me suis tellement amusée à la faire. Et j’ai mis grandement ma moitié à contribution pour les parties perceuses et scie circulaire. Merci à lui je n’y serai pas arrivée sinon !

About Author

Paris, maman, chineuse, graphiste, blogueuse, DIY, famille.

3 Comments

  • Mademoiselle E
    15 décembre 2020 at 12 h 32 min

    Bravo elle est magnifique

    Reply
  • Vanessa M
    15 décembre 2020 at 22 h 04 min

    Non mais elle est géniale cette cuisine ! Bravo. Quel talent et quelle patience

    Reply
  • Vendrille
    15 décembre 2020 at 22 h 05 min

    Bravo je suis admirative et fan de ces miniatures

    Reply

Leave a Reply