Menu
DANS NOS VIES / la vie quoi

Quelques nouvelles

nouvellesQuelques nouvelles… de la Vienne.

Nous avons bien quitté Paris. Un déménagement record en 1 heure. Une fête dans un appartement vide. Beaucoup de nostalgie en rendant les clefs.

Bordeaux ce n’est finalement pas pour tout de suite. La petite maison que nous avons trouvée n’était pas prête avec les gros travaux qui sont en train d’être réalisés. Le marché de l’immobilier et de la location est tellement compliqué que nous avons préféré patienter plutôt que de repartir dans les recherches.

D’ailleurs vous savez comment on l’a trouvé ? Grâce à Instagram. Merci les réseaux sociaux et merci Margot.

Alors nous avons trouvé une solution en attendant. Il y a toujours des solutions.

Et c’est un peu les vacances. Anatole lui a repris l’école dans ma petite école primaire, à deux pas de chez mes parents où nous sommes logés. Il a retrouvé son cousin. Et il a repris le tennis ici. C’est fou comme il s’est adapté vite. Dès le premier jour, il voulait retourner plus tôt à l’école après le déjeuner pour profiter de la récré avec ses nouveaux copains dont il n’avait pas osé demander les noms. Il m’a dit le soir qu’il avait l’impression qu’il était dans cette école depuis longtemps.

Guillaume a du prendre son poste à Bordeaux. Lui aussi comme un poisson dans l’eau. On a trouvé un petit meublé en sous location. Et il rentre tous les week-ends nous voir.

C’est ce qui nous a fait faire ce choix. Bordeaux/Poitiers c’est moitié moins de temps que Bordeaux/Paris.

De mon côté je trouve ça plus dur. La séparation déjà. Puis le fait qu’Ellie n’aille plus à la crèche et que j’ai des journées hachées pour travailler. Le manque de contacts, les amis. Et surtout la ville, la vie de quartier, les boutiques. Les journées sont un peu longues.

Mais bon je prends mon mal en patience. J’ai plusieurs ateliers de prévus à Paris ces prochains mois. Et puis ce n’est pas le bagne non plus avec le super temps qu’on a eu ces derniers temps. La campagne est toute fleurie. Et pas d’intendance chez papa maman, ça a du bon quand même.

Ellie, elle, est plus difficile. Elle crie beaucoup. Pleure parfois quand je change de pièce. Alors est ce que c’est l’âge (18mois), ou le changement qui la perturbe un peu…

Le déménagement sur Bordeaux aura lieu fin juin au pire. Mais dans tous les cas nous allons terminer l’année scolaire ici. Tournois de volley, cross dans les bois, kermesse avec spectacle, le programme est chargé.

Je reviens vite bloguer !

About Author

Paris, maman, chineuse, graphiste, blogueuse, DIY, famille.

8 Comments

  • Farinedetoiles
    24 avril 2018 at 9 h 55 min

    Je me reconnais un peu dans tes mots…après quelques années à Oslo, c’est retour en région parisienne pour le boulot de mon homme pendant que je finis l’année scolaire avec les kids en Norvège, ils sont choux, ça se passe bien, mais quand on est une petite famille un peu fusionnelle à la base, les we, ce n’est quand même pas assez!! Courage à toi et puis vous vous construisez un chouette après…pour nous, c’est encore flou, le petit nid suivant n’est pas encore trouvé, pas très envie de rentrer en région parisienne après la qualité de vie scandinave…on verra et en attendant il faut positiver!!

    Reply
    • Anneso_lesmoustachoux
      26 avril 2018 at 13 h 03 min

      olala c’est loin. Vous arrivez à vous voir tous les week-ends ? Je comprends ta réticence à revenir sur Paris. Mais c’est une tellement jolie ville. Avec ses gros inconvénients et ses supers avantages.

      Reply
  • melmelboo voyage
    24 avril 2018 at 13 h 06 min

    C’est rigolo, j’ai l’impression que j’aurais pu écrire un article semblable. On rentre d’un voyage de onze mois à travers le monde et tout le monde s’est glissé sans difficulté dans sa nouvelle vie, sauf moi. J’attends notre future maison et son joli jardin avec impatience et le temps me semble bien long. Nous vivons actuellement dans la maison de ma maman, au bord de la mer et la vie est très jolie mais… ce n’est pas tout à fait ma vie 🙂 Vivement la suite pour que je puisse de nouveau me projeter dans les travaux, la couture, le bricolage et les voyages !

    Reply
    • Anneso_lesmoustachoux
      26 avril 2018 at 13 h 01 min

      Voilà exactement, j’ai hâte de reprendre ma vie ! moi aussi il me tarde de me mettre à la déco et d’aménager notre nid.

      Reply
  • choufleurlajolie
    25 avril 2018 at 19 h 33 min

    Bisous je pense bien à toi, cela me manque de savoir que tu n’es plus la.
    Tu me diras quand tu viens à Paris.
    Bisous

    Reply
  • Thelma
    27 avril 2018 at 0 h 05 min

    C’est drôle de voir que les femmes prennent leur mal en patience…J’aurai pu écrire ces phrases il y a 4 ans. Mon mari voulait rentrer en Angleterre, son pays, et moi aprés avoir beaucoup bougé, Paris me convenait et j’aimais bien ma vie, mais je l’ai suivi…trouver de bonnes écoles a été compliqué, de même pour le logement on a vecu dans un B and B pendant 3 mois…et puis chacun s’est adapté les enfants, mon mari et moi ce n’était pas ma vie…j’ai pris 40 kilos et maintenant ce n’est plus mon corps mais de les voir tous bien me réconforte…et je me suis autorisée à rejoindre Paris et ma vie laissée suspendue dans le temps…Je viens de reprendre le travail, et ils me manquent, mais c’est un choix, je ne me sens plus hors sol. Je sens à ma place dans une vie qui est la mienne c’est trés étrange. Je me dis que c’est pour 2 mois et ce sera les grandes vacances, on ne rattrapera pas le temps passé mais on sera à nouveau tous ensemble…Bon courage…Thelma

    Reply
  • Cinzia
    27 avril 2018 at 7 h 28 min

    C’est toujours un peu difficile les imprévus. Nous on galère à trouver un appartement en location à Paris car ma moitié est en période d’essai jusqu’en septembre. On cherche quelque chose où on se sente bien et bien situé par rapport à l’école car le temporaire qui dure on connait.
    Le retard de construction de l’appartement nous fait faire deux déménagements, ce sont des dépenses en plus etc. mais, on sait qu’en septembre grand max on sera à Paris et rien que cette perspective nous réjouit. 🙂
    Courage, bientôt tu auras de nouveau un chez toi bien à toi. J’avoue, retourner vivre avec mes parents même pour quelques mois j’aurais du mal, même si on l’a fait il y a quelques années.
    Bises!

    Reply

Leave a Reply