Anatole a testé un nouveau coiffeur pour enfant : 123 Ciseaux, avec ses couleurs pops, ses dessins animés, et ses fauteuils rigolos. Dans un autre style du premier dont je vous avais présenté ici. Un peu moins de charme à mon goût, mais par contre un peu moins cher (23e). On prend moins le temps pour mettre en confiance l’enfant. La méthode est disons plus radicale : « Anatole, tu vois les petits cadeaux là-bas ? Eh bien si tu es sage tu en auras un ». Bon c’est efficace aussi, alors pourquoi pas ! Et pour la coupe, le principal, rien à dire c’était très bien. Une coupe de petits garçons. Je l’aime bien avec les cheveux plus long, mais il fallait rattraper la dernière coupe, certes à 12e, mais qui avait laissé des trous.

Et puis ces derniers temps, je le vois bien que j’ai affaire à un petit garçon. Quand son oncle lui a envoyé sa draisienne au mois d’avril, il touchait à peine le sol, on a dû la mettre de côté quelque temps. Une poussée et une grosse prise d’assurance plus tard, le voici qui se lance, qui lève les deux pieds.

Même le mur d’escalade qui lui résistait la semaine dernière au parc, n’a plus de secrets pour lui. Et il y a un moment que j’ai arrêté de courir autour des jeux en hauteur pour parer à une éventuelle chute. Il vit sa vie, il grandit mon petit d’homme en couche culotte.

123 Ciseaux : 10 bd de Courcelle, 75017 PARIS. D’autres adresses sur leur site.