Dimanche dernier, je n’ai pas chiné (mais samedi par contre…), je tenais un stand dans un vide grenier de mon quartier. 
Depuis que je suis enfant, je fais ça presque tous les ans. Au départ, c’était pour vendre mes jouets, et me faire de l’argent de poche. J‘attendais la date avec impatience. Tout le monde dans ma famille se débarrassait de vieux trucs contribuait à grossir mon stand en faisant ses placards. Je me préparais plusieurs jours avant : faire l’inventaire du stock, inscrire dans mon cahier les prix, préparer les sandwichs. Une vraie pro ! Je regrette un truc : avoir vendu mes Polly Pocket. Mais erreur réparée, puisque je les ai racheté ! Et oui, je ne désespère pas un jour d’avoir une fille. Maintenant, j’essaye de n’avoir que des objets anciens. Tous, sont des coups de coeur, malheureusement je ne peux pas tout garder. Alors j’achète, je garde, je revends puis j’achète, je remplace, je revends. Evidemment c’est plus pour l’ambiance, que pour le bénef. Sinon il y a longtemps que j’aurais changé de boulot.