Je ne sais pas pourquoi dans beaucoup d’appartements parisiens, il n’y a pas de plafonniers mais des prises commandées. C’est le cas dans notre salon. Comme on n’a pas peur de faire des trous dans les murs, nous avons instalé notre lampe Jieldé, de façon à ce que sa lumière éclaire un peu la totalité du salon. Mais il y avait ce fil qui pendait, on ne voyait que ça. Et ce week-end je suis tombée sur les colliers tricotés de Cam Dup, chez Blou. J’espère qu’elle ne m’en voudra pas, mais j’en ai transformé un en cache fil électrique. Alors oui, nous n’avons pas réglé le côté « trop voyant » du fil, mais quitte à ce qu’il se voit au tant qu’il soit joli !

Petite astuce : Si vous avez une lampe Jieldé, mais sans l’étau pour la pincer à une table, ou que vous ne voulez pas faire des trous dans un support ou le mur, il suffit de récupérer une vieille plaquette de frein chez votre garagiste. Elles sont assez lourdes pour maintenir la lampe au sol et leur diamètre ainsi que les trous existants sont les mêmes que ceux des lampes.